Une petite île du Pacifique va récompenser ceux qui vivent sainement

Une minuscule île du Pacifique, perdue entre l'Australie, la Nouvelle-Zélande et la Nouvelle-Calédonie, va mettre en oeuvre un programme unique au monde visant à récompenser en monnaie sonnante et trébuchante les habitants qui polluent peu et vivent sainement.

L'île Norfolk, un confetti de 35 km carrés, abrite 2.000 habitants et est un site idéal pour tester de nouvelles idées face à deux des grands défis des sociétés modernes: le réchauffement climatique et l'obésité, ont indiqué les chercheurs à l'origine de ce projet.

Chacun des habitants se verra remettre "une carte de crédit carbone", qu'il devra présenter en payant son électricité, son carburant et en faisant ses courses d'alimentation, ont indiqué les chercheurs.

Ceux auxquels il restera des unités pourront les échanger contre de l'argent liquide, tandis que les plus dépensiers devront acheter des unités supplémentaires.

Les habitants de Norfolk possèdent un style de vie comparable à celui des Australiens, en terme de pollution et d'obésité, a indiqué Garry Egger, de l'université Southern Cross, près de Brisbane, et chef de l'équipe des chercheurs à l'origine de ce programme.

L'Australie est le premier émetteur par habitant de gaz à effet de serre, en raison d'une importante industrie minière. Elle affiche un taux d'obésité moyen qui la classe parmi les dix pays de tête dans le monde.

Le programme, basé sur le volontariat, a pour but de réduire la consommation d'électricité et d'essence et l'importation de nourriture industrielle, et d'encourager la population à se déplacer en vélo ou à marcher.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés