14 sociétés sanctionnées par les USA pour leurs liens avec Iran et Syrie

Le département d'Etat a annoncé lundi avoir pris des sanctions à l'encontre de 14 sociétés ou organisations, dont trois chinoises, dans le but de stopper du matériel militaire fabriqué en Syrie ou en Iran.

(afp) Selon ces sanctions, il est interdit à ces sociétés d'être en relation avec des agences gouvernementales américaines pendant deux ans.Ces mesures concernent trois sociétés chinoises, l'armée de l'air et la marine syriennes, le Hezbollah (qui fait déjà l'objet de sanctions), un ressortissant pakistanais et des firmes de Malaisie, du Mexique et de Singapour.

Ces quatorze entités sont accusées d'avoir transféré ou acheté du matériel militaire lié aux systèmes de missiles balistiques ou de longue portée ou à des armes de destruction massive.Ces sanctions sont largement symboliques, un certain nombre des entités visées faisant déjà l'objet de sanctions de la part de Washington, a commenté un responsable américain sous couvert d'anonymat.

Les entités visées comprennent China National Precision Machinery Import/Export Corporation, Shanghai Non-Ferrous Metals Pudong Development Trade Company et Zibo Chemet Equipment Company (Chine).

Figurent également dans la liste: Sokkia Singapore PTE Ltd., Challenger Corporation et Target Airfreight of Malaysia, Aerospace Logistics Services of Mexico and Arif Durrani, un Pakistanais.

Photo belga

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n