60% des Espagnols approuvent un dialogue avec l'ETA

Une majorité d'Espagnols (60,2%) approuvent l'ouverture d'un dialogue entre l'ETA et le gouvernement de José Luis Rodriguez Zapatero, que ce dernier annoncera formellement cette semaine.

(AFP) Selon un sondage de l'Institut Opina publié lundi par la radio privée Cadena Ser, 60,2% des Espagnols approuvent le dialogue avec l'organisation séparatiste basque qui devrait commencer cet été, tandis que 32,1% le désapprouvent et 7,7% ne savent pas ou ne répondent pas. Les Espagnols sont en revanche divisés sur la pertinence d'une rencontre annoncée entre les socialistes basques et le bras politique de l'ETA, le parti interdit Batasuna. 41,7% y sont favorables et 41,2%, défavorables, tandis que 15,6% ne savent pas et 1,3% ne répondent pas. La gestion du processus de paix par le gouvernement de M. Zapatero, qui n'a pas le soutien du principal parti d'opposition, le Parti populaire (PP, droite), est appréciée par 64% des Espagnols, tandis que 61,3% désapprouvent celle du leader du PP, Mariano Rajoy. Le chef du gouvernement socialiste espagnol a confirmé jeudi soir qu'il annoncerait au Congrès des députés avant la fin juin, l'ouverture d'un dialogue avec l'ETA pour qu'elle dépose définitivement les armes dans la foulée de son cessez-le-feu du 24 mars. L'intervention de M. Zapatero devrait avoir lieu entre mardi et jeudi, jours de début et fin de la dernière session plénière du parlement. Les discussions avec l'ETA devraient dans un premier temps être centrées sur des questions de procédure, puis aborder le désarmement, le sort des prisonniers de l'ETA et la réinsertion des membres de l'organisation.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés