90 milliards d'euros pour la Grèce?

©Photo News

La Grèce pourrait bénéficier d'un apport de 90 milliards sur trois ans de la part de ses partenaires européens, selon le quotidien allemand Handelsblatt

(AFP) - Les ministres des Finances de la zone euro n'excluent pas la nécessité d'un volume de crédit total de 90 milliards d'euros sur plusieurs années pour aider la Grèce, loin du plan de 30 milliards d'euros annoncé dimanche, affirme le Handelsblatt mercredi.


Les 30 milliards d'euros ne constituent qu'un "premier pas", écrit le journal en citant un membre du conseil des ministres allemand. Au bout du compte, le montant final pourrait être "au moins deux fois plus élevé", selon cette source. "Un volume de crédit allant jusqu'à 90 milliards d'euros n'est pas exclu", ajoute le journal en citant cette fois des sources proches de la Commission européenne.


Lors de leur conférence téléphonique, les ministres des Finances ont discuté d'un soutien à la Grèce "sur une période de trois ans", le temps que la Grèce mette en place solidement son programme d'assainissement des finances publiques, précise le Handelsblatt. En cas d'aide prolongée à la Grèce, la facture pour l'Allemagne, qui sera la plus lourde au sein de l'UE, serait donc nettement supérieure au chiffre de 8,4 milliards d'euros annoncé lundi par un porte-parole du ministère des Finances, souligne le journal.


Dimanche, les seize pays de la zone euro avaient annoncé être prêts à prêter 30 milliards d'euros à la Grèce à un taux favorable de 5%, soit un tiers de moins que le taux de 7,5% dont devait s'acquitter l'Etat grec sur les marchés. Le Fonds monétaire international (FMI) devrait aussi prêter de l'argent à la Grèce.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés