Publicité

Ahmadinejad juge "très faible" la probabilité d'une attaque US contre l'Iran

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a estimé que la probabilité d'une attaque américaine contre l'Iran était "très faible" et a par ailleurs appelé les Américains à quitter l'Irak, dans un entretien à la chaîne américaine ABC diffusé lundi.

(afp) "Peur, pourquoi devrions-nous avoir peur (d'une attaque américaine contre l'Iran) ? Tout d'abord la probabilité est très faible", a dit M. Ahmadinejad, interrogé depuis Téhéran. "Et nous pensons qu'il y a des gens sensés aux Etats-Unis qui bloqueront de telles actions illégales. Mais notre position est claire. Notre nation a fait clairement savoir que quiconque voudrait attaquer notre pays serait durement puni", a-t-il ajouté.Le président iranien a aussi appelé les Américains à quitter l'Irak soulignant que son pays était opposé à tout conflit. "Nous sommes opposés à tout conflit et à la présence de forces étrangères en Irak. C'est pour cela que nous sommes opposés à la présence des Américains. Nous leur demandons de quitter le pays", a-t-il dit."Comme nous l'avons souvent dit, nous pensons que les problèmes du monde peuvent être réglés par le dialogue, la logique et une forme d'amitié. Et s'agissant de l'Irak, nous avons dit clairement que le manque de sécurité en Irak n'est pas dans notre intérêt ni dans l'intérêt des pays de la région", a-t-il souligné.Interrogé sur l'utilisation par des milices en Irak de bombes fournies par l'Iran et qui seraient responsables de la mort de nombreux soldats américains et de civils irakiens, le président iranien a évité de répondre directement."L'administration américaine et (le président George W.) Bush ont l'habitude d'accuser les autres", a-t-il dit.Le ministère iranien des Affaires étrangères a fermement démenti lundi les accusations de responsables américains sur l'utilisation par des milices en Irak de bombes fournies par l'Iran, en parlant de "propagande" américaine.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés