Armes en Irak: l'implication des dirigeants iraniens n'est pas sûre

Le président George W. Bush a reconnu mercredi ne pas savoir si les dirigeants iraniens étaient directement responsables de la présence d'armes iraniennes sur le sol irakien

(afp) "Ce que nous savons, c'est que les forces de Qods (unité d'élite de l'armée iranienne, ndlr) ont joué un rôle de premier plan dans la fourniture de ces explosifs mortels aux réseaux à l'intérieur de l'Irak", a déclaré le président américain au cours d'une conférence de presse."Nous savons aussi que les forces de Qods font partie du gouvernement iranien. C'est une chose connue", a-t-il ajouté."Mais ce que nous ne savons pas c'est si les dirigeants à la tête de l'Iran ont donné l'ordre aux forces de Qods de faire ce qu'ils ont fait", a-t-il ajouté.Il faisait référence au numéro un iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, au président Mahmoud Ahmadinejad et à la brigade Qods, unité d'élite de l'armée idéologique iranienne qui jouerait un rôle essentiel dans l'équipement des extrémistes chiites.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés