Publicité

Au moins 20% de la population affectée en cas de pandémie de grippe (OMS)

Un cinquième de la population des pays touchés par une éventuelle pandémie de grippe d'origine aviaire pourrait contracter le virus, a averti mardi la directrice générale de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), Margaret Chan.

(afp) "Aucun pays n'est complètement préparé" à l'éventualité d'une pandémie de grippe, a souligné le Dr Chan devant la presse à Genève."Il n'y aura pas assez de réserves, tant au niveau des médicaments que du matériel sanitaire comme les masques", a-t-elle ajouté.Selon la directrice de l'OMS, "le taux d'attaque pourrait atteindre 20%" parmi la population touchée par le virus.Mme Chan s'est néanmoins félicitée du développement des mesures préparatoires.

"Les 193 pays (membres) de l'organisation disposent aujourd'hui des programmes de préparation", a-t-elle relevé.Le Dr Chan a également rappelé la nécessité de partager largement les informations concernant le virus."Toutes les informations transmises à l'OMS sont importantes", a-t-elle souligné. Elles permettent de définir les caratéristiques du virus".En mai dernier, les 193 Etats membres de l'OMS ont adopté un accord pour assurer l'échange d'échantillons de virus de la grippe aviaire, indispensables à l'élaboration de vaccins efficaces.L'Indonésie, l'un des pays au monde où le virus H5N1 de la grippe aviaire est le plus virulent, avait fait naître une polémique quelques mois plus tôt en décidant de ne plus transmettre d'échantillons.

Cause du courroux indonésien: la difficulté pour les pays en développement d'accéder aux vaccins."Nous verrons peut-être une pandémie devant nos yeux", s'est alarmée le Dr Chan. "Est-ce que nous allons réussir (à l'endiguer)? Je ne sais pas, mais ce serait irresponsable de ne pas essayer", a insisté la directrice de l'OMS.

Le Dr Chan a rappelé que le virus H5N1 dispose d'un taux de mortalité très élevé: "60% des personnes infectées sont mortes", a-t-elle souligné.Le virus H5N1 a infecté au moins 306 personnes dans le monde et tué 185, la plupart en Asie du sud-est depuis 2003.

Photo belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés