Publicité
Publicité

Avec la mort comme compagne sur les routes irakiennes

En trois mois, les hommes du 2ème peloton ont trouvé plus d'engins piègés qu'aucune autre unité américaine en Irak. Lundi, alors que la guerre entrait dans sa cinquième année, c'est une de ces bombes qui les attendait. Heureusement pour ces hommes, en 48 mois l'armée américaine a appris les dures leçons de la guérilla moderne. Aujourd'hui, ses jeeps Humvee sont protégées par un solide blindage.