B-Fast prolongée de 10 jours

Le Conseil des ministres retreint (kern) a décidé d'envoyer 26 médecins, infirmiers et logisticiens supplémentaires en Haïti. La mission B-Fast est ainsi prolongée de 10 jours. La Belgique va également intérger un hôpital complet de référence développé par la Croix-Rouge internationale.

(belga) - Le cabinet restreint a décidé mercredi d'envoyer 26 nouveaux médecins, infirmiers et logisticiens dans le cadre de B-Fast qui voit ainsi sa mission en Haïti prolongée de dix jours, a indiqué la ministre de la Santé Laurette Onkelinx.

L'équipe actuellement surplace sera rapatriée dimanche. Actuellement, elle réalise une soixantaine d'opérations par jour.

Au-delà de la mission B-Fast, la Belgique va intégrer - le 3février prochain - un hôpital complet de référence développé par la Croix-Rouge internationale et la Croix-Rouge allemande. Ce type d'hôpital, qui existe également au Pakistan, peut accueillir jusqu'à 250.000 personnes, ont assuré plusieurs ministres.

Le gouvernement belge libère 500.000 euros pour cette opération.

Par ailleurs, la Belgique installera en collaboration avec la France et le gouvernement haïtien, des "villages de tentes" pour les réfugiés, a indiqué le ministre de la Coopération Charles Michel. Ce dernier représentera la Belgique à la conférence internationale pour la reconstruction d'Haïti.

En outre, six militaires belges des Special Forces s'apprêtent également à partir pour Port-au-Prince, a-t-on appris mercredi à l'issue du cabinet restreint. Selon le premier ministre, le cadre militaire belge sera dès lors au complet en Haïti. La Belgique a décidé d'envoyer sur place 36 militaires.

La contribution belge à l'aide d'urgence en Haïti atteint au total 10 millions d'euros, a commenté M. Michel.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés