Banque Mondiale: des experts anti-corruption expriment leur préoccupation

Une cinquantaine d'experts de la Banque mondiale chargés de la lutte contre la corruption ont exprimé leur préoccupation dans une lettre ouverte au président de l'institution Paul Wolfowitz et au Conseil d'administration.

(afp) "Nous sommes profondément préoccupés par l'impact de l'actuelle crise touchant la direction de la Banque sur sa crédibilité et son autorité pour mener des discussions avec les gouvernements, les représentants non gouvernementaux et les donateurs dans le cadre du programme de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption (GAC)", soulignent les signataires de la lettre.M. Wolfowitz a fait de la lutte contre la corruption dans les pays qui reçoivent l'aide de la Banque mondiale sa priorité depuis son arrivée à la tête de l'institution multilatérale en juin 2005.

Mais il est la cible depuis deux semaines d'une intense campagne à l'intérieur et à l'extérieur de l'institution pour avoir accordé de son propre chef des augmentations de salaires très importantes à sa compagne Shaha Riza, également salariée de la BM.Plusieurs haut-responsables de l'institution ont demandé sa démission et les ministres de plusieurs pays européens ont estimé qu'il ne pouvait se maintenir à son poste.Paul Wolfowitz a toutefois écarté toute démission et jouit toujours du soutien de l'administration américaine qui l'avait proposé pour occuper ce poste.

"Pour pouvoir appliquer le GAC efficacement, la Banque a besoin d'être reconnue par tous ceux qui sont concernés par son travail comme une institution respectant les plus hautes valeurs d'intégrité et de bonne gestion", poursuivent les auteurs de cette lettre qui a été publiée sur le site intranet de la Banque.

Photo Belga

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect