Publicité

Berlin s'inquiète de l'avenir de la réforme du FMI

(afp) Le départ prématuré du président du Fond monétaire international (FMI) Rodrigo Rato risque de compliquer la réforme de l'institution, a estimé jeudi le ministre allemand des Finances Peer Steinbrück.

"A présent, la lourde tâche qui nous reste à accomplir pour réformer le FMI ne sera certainement pas facilitée", par la démission annoncée jeudi de M. Rato, a estimé M. Steinbrück dans un communiqué diffusé par son ministère.

Son départ intervient alors que l'institution peine à mettre en oeuvre sa réforme interne visant à lui conférer de nouvelles missions et à donner davantage de poids aux pays émergents.

L'Espagnol va quitter son poste pour des "raisons personnelles" en octobre, soit deux ans avant l'échéance de son mandat.

"Je regrette beaucoup cette décision", a également commenté le ministre allemand, précisant que M. Rato lui a téléphoné pour lui apprendre directement la nouvelle.

"Mais les raisons personnelles citées (par M. Rato) doivent être respectées", a-t-il ajouté, remerciant l'Espagnol pour son "excellent travail" à la tête du FMI depuis mai 2004.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés