Borsa Italiana propose la création d'une Bourse fédérale européenne

Borsa Italiana, courtisée par Euronext et Deutsche Börse, va proposer à ses homologues la création d'une Bourse fédérale européenne, a indiqué la société gérant la Bourse de Milan vendredi dans un communiqué.

(afp) Le conseil d'administration de Borsa Italiana a chargé son administrateur délégué, Massimo Capuano, "d'ouvrir des discussions avec les Bourses intéressées pour en vérifier la faisabilité", a-t-elle précisé.

"Borsa Italiana, consciente de la complexité de cette initiative, croit fortement au potentiel et aux avantages qui peuvent dériver d'une consolidation des marchés de la zone euro avec la création d'une Bourse fédérale européenne ouverte dans le futur à d'autres alliances internationales", indique t-elle.

Borsa Italiana, qui a reçu des propositions d'alliances de Deutsche Börse et Euronext, veut faire le lien entre les deux pôles qui ont adopté des modèles de fonctionnement très différents. Début mai, elle avait fait état de sa préférence pour le modèle d'Euronext.

Euronext a déjà signé un contrat de fusion avec le New York Stock Exchange (Bourse de New York, Nyse), mais a rejeté à plusieurs reprises une offre informelle de rapprochement de Deutsche Börse, l'opérateur de la Bourse de Francfort.

Jusqu'à présent, le rapprochement entre Deutsche Börse et Euronext se heurte essentiellement à des problèmes de structures.

La direction d'Euronext a clairement refusé d'accepter l'organisation dite "en silo" de la Bourse de Francfort, seul opérateur en Europe qui associe dans la même entité des opérations de marché classiques et des services post-marché comme le règlement/compensation.

Photo: Belga

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés