Bruxelles légifère afin de faire baisser les prix des appels à l'étranger

La Commission européenne a adopté mercredi un règlement très attendu, visant à faire baisser les prix exorbitants du "roaming", facturés par les opérateurs de téléphonie mobile lors des appels passés de l'étranger.

(afp) Depuis son entrée en fonctions, il y a un an et demi, la commissaire à la société de l'Information Viviane Reding a fait de cette question l'une de ses priorités. Face à des opérateurs déterminés à défendre leur lucratif pré carré, Viviane Reding a finalement décidé de légiférer, avec l'objectif de réduire jusqu'à 70% les prix du roaming. Dans le projet de règlement adopté mercredi par l'ensemble des commissaires, Bruxelles propose de plafonner tant les prix de gros que les prix de détail, ce dernier point étant le plus controversé par l'industrie.

Autre élément polémique, la Commission souhaite qu'un plafond soit fixé pour le prix des appels reçus à l'étranger. Selon une source européenne, ce règlement, qui doit encore être avalisé par les Etats membres et les eurodéputés, aura une durée de vie de 4 ans, après son entrée en vigueur. La plupart des réglementations télécoms ne sont que temporaires. Elles cessent généralement de s'appliquer au bout d'un certain temps, quand le marché a intégré le changement et peut à nouveau évoluer librement.

photo belga

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés