Clearstream: 18 mois requis contre Villepin

Le procureur de Paris a requis mardi 18 mois avec sursis et 45.000 euros d'amende contre Dominique de Villepin. Parallèlement, le parquet a requis 2 ans de prison, dont 18 mois ferme, à l'encontre du mathématicien Imad Lahoud et 3 ans, dont 18 mois ferme, à l'encontre de l'ancien vice-président d'EADS, Jean-Louis Gergorin. Il a également requis 45.000 euros d'amende à l'encontre des deux hommes.

(afp) - Le procureur de Paris a requis mardi, au procès Clearstream, 18 mois de prison avec sursis pour "complicité de dénonciation calomnieuse" contre Dominique de Villepin qui, à sa sortie du tribunal, n'a pas manqué d'épingler l'acharnement du chef de l'Etat.

"Nicolas Sarkozy avait promis de me pendre à un croc de boucher, je vois que la promesse a été tenue", a dénoncé l'ancien Premier ministre lors d'une brève déclaration devant la presse.

 

Quelques minutes plus tôt, Jean-Claude Marin avait requis 18 mois avec sursis et 45.000 euros d'amende contre l'ancien diplomate. Il estime que M. de Villepin a, "par son abstention volontaire, alors qu'il avait une connaissance certaine de la fausseté des éléments transmis par Jean-Louis Gergorin, permis à la manipulation de perdurer et de se développer alors qu'il avait la faculté, mais aussi le devoir, d'en interrompre le cours".

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés