Complot déjoué : le père du Britannique Rashid Rauf interpellé au Pakistan

Le père de Rashid Rauf, arrêté au Pakistan pour son role clé présumé dans le complot terroriste révélé au Royaume-Uni, a également été interpellé, la semaine dernière, au Pakistan, ont indiqué vendredi des responsables des services de sécurité.

(afp) S'exprimant sous couvert d'anonymat, ces responsables n'ont toutefois pas voulu préciser à l'AFP si Abdul Rauf, 52 ans, était interrogé en qualité de témoin sur le rôle de son fils ou s'il était également impliqué dans le complot que les autorités britanniques ont dit avoir déjoué le 10 aout. Selon un membre des services de renseignement, il a été arrêté juste après son fils à l'aéroport d'Islamabad alors qu'il s'apprêtait à quitter le Pakistan. Le ministre pakistanais de l'Intérieur n'a pas confirmé l'interpellation: "Cela n'a pas été porté à notre connaissance", a affirmé à l'AFP le ministre Aftab Sherpao, dont les services ne sont pas toujours impliqués dans les activités des agences de sécurité militaires pakistanaises. Rashid Rauf, présenté par Islamabad comme un élément-clé du complot mis au jour, a été interpellé début août - entre le 4 et le 9 selon les sources - à Bahawalpur, dans le centre du pays, où il vivait depuis au moins trois ans. Selon la presse britannique, Londres se prépare à demander son extradition. Le Pakistan a toutefois indiqué n'avoir encore reçu aucune demande des autorités britanniques. Le frère présumé de Rashid Rauf, Tayib Rauf, 22 ans, fait partie des 24 personnes arrêtées au Royaume-Uni dans le cadre de l'enquête sur ce complot qui visait à faire exploser des avions en vol vers les Etats-Unis. Islamabad avait annoncé la semaine dernière l'arrestation au Pakistan de sept personnes, dont deux Britanniques. Des responsables des services de sécurité ont indiqué qu'Abdul Rauf avait rencontré son fils quelques jours avant son arrestation. "Il est allé voir son fils à Bahawalpur aux alentours du 4 août", a assuré un de ces responsables. Selon ces sources, Abdul Rauf, qui avait émigré de son Cachemire natal dans les années soixante pour aller s'installer à Birmingham (centre de l'Angleterre), est arrivé au Pakistan en juillet avec deux de ses enfants pour assister à un mariage.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés