Damas, Téhéran et le Hezbollah se préparent à la guerre

Damas, Téhéran et le Hezbollah s'attendent à une attaque américaine contre l'Iran cet été et ont pris des mesures défensives à cet effet, a déclaré dimanche au cabinet israélien le général Amos Yadlin des renseignements militaires, cité par un haut responsable présent à la réunion.

(afp) "Ils craignent une guerre contre l'Iran cet été déclenchée à l'initiative des Etats-Unis mais non à une guerre lancée par Israël", a affirmé le général Yadlin, cité par ce responsable, qui s'exprimait sous le couvert de l'anonymat. "La Syrie prépare son armée à une guerre cet été", a souligné le général.

Israël suit de très prés la situation de crainte qu'une partie n'interpréte de manière erronée des mesures que l'Etat hébreu pourrait prendre et ne déclenche un conflit armé, toujours selon le général Yadlin. "Nous pourrions nous retrouver dans une guerre que nul n'aura voulue", a-t-il mis en garde.

Selon lui, le Hezbollah respecte au Liban sud l'arrêt des hostilités après le conflit l'ayant opposé l'été dernier à Israël, mais, au nord de la rivière Litani, dans le secteur hors de contrôle des Casques bleus de l'ONU, la milice chiite libanaise se réarme. "Le Hezbollah n'a pas l'intention d'entrer dans un nouveau conflit (avec Israël)", a poursuivi le général, toujours cité par ce responsable "mais il est occupé à rétablir ses capacités militaires de crainte d'une attaque cet été".

"Si les Etats-Unis lancent une attaque contre l'Iran, la Syrie et le Hezbollah penseront qu'elle a été coordonnée avec Israël et s'attendront à être attaqués à leur tour par Israël", a indiqué, par ailleurs, à l'AFP, un autre haut responsable, s'exprimant sous le couvert de l'anonymat.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect