Des catastrophes naturelles moins coûteuses en 2009

©REUTERS

Les catastrophes naturelles et techniques ont coûté moitié moins aux assureurs en 2009, atteignant un montant total de 24 milliards de dollars (15,96 millards d'euros), a indiqué lundi le réassureur helvétique Swiss Re.

(afp) - Les catastrophes naturelles et techniques ont coûté moitié moins aux assureurs en 2009, atteignant un montant total de 24 milliards de dollars (15,96 millards d'euros), a indiqué lundi le réassureur helvétique Swiss Re.

Le chiffre inférieur de 2009 est le résultat d'une saison des ouragans plus "calme" aux Etats-Unis, a souligné Swiss Re dans ses estimations provisoires tirées de l'étude Sigma.

"En 2009, nous n'avons pas vu de tels évènements comme l'ouragan Katrina, qui a causé 71 milliards de dollars de pertes en 2005. Nous avons été chanceux, mais cela ne sera peut-être pas le cas l'an prochain", a relevé le chef économiste de Swiss Re, Thomas Hess, cité dans un communiqué.

En 2009, les catastrophes naturelles et techniques ont tué 12.000 personnes (contre 240.000 en 2008), soit l'un des chiffres les plus bas de ces vingt dernières années.

L'Asie a été la région la plus meurtrie: le tremblement de terre enregistré en septembre en Indonésie ayant fait plus de 1.000 morts, tandis que les typhons qui ont violemment frappé la région entre août et octobre ont causé plus de 2.000 décès.

Au total, les dommages assurés et non assurés ont atteint 52 milliards de dollars en 2009, contre 267 milliards de dollars en 2008, qui reste la deuxième année plus coûteuse en termes de dommages assurés, selon Swiss Re.

En 2009, la tempête Klaus qui a ravagé la France et l'Espagne en janvier aura été la catastrophe naturelle la plus coûteuse pour les assureurs.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés