Des centaines de kamikazes seraient prêts à frapper des intérêts juifs

L'Indonésie et l'Australie ont dit vendredi enquêter sur des affirmations d'un leader islamiste indonésien selon lesquelles des centaines de kamikazes seraient en cours de déploiement afin de frapper des intérêts juifs en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis et en Australie.

(afp) Cité par le quotidien The Australian, Suaib Didu (BIEN Didu), responsable du Mouvement de la jeunesse musulmane d'Asie (Amym, basé en Indonésie), 217 kamikazes se sont déjà envolés pour leur mission: 72 Indonésiens et des ressortissants de six autres pays d'Asie du Sud-Est. Une cérémonie de "promotion" pour plus de 3.000 "jihadistes" sera organisée samedi dans la ville de Pontianak, dans la partie indonésienne de l'île de Bornéo. Deux cents d'entre eux seront immédiatement envoyés pour frapper des intérêts juifs à l'étranger, a assuré le leader islamiste, citant la Grande-Bretagne, les Etats-Unis et possiblement l'Australie. "Le ministre (australien) des Affaires étrangères ... enquête sur ces informations et nous les traitons très très sérieusement", a indiqué Joe Hockey, ministre en charge des affaires sociales. Les opérations, en partie financées par des dons de deux hommes d'affaires australo-indonésiens, visent à venger l'offensive israélienne contre la milice libanaise Hezbollah, a ajouté M. Didu, qui n'a pas pu être rejoint par téléphone. En Indonésie, le porte-parole adjoint de la police nationale, Anton Bahrul Alam, a indiqué qu'une enquête était en cours. "Nous devons d'abord chercher à savoir quelle est leur mission et quels sont leurs objectifs", at-il déclaré, mettant en doute l'authenticité des revendications du groupe. L'Amym avait revendiqué il y a plusieurs années l'envoi de kamikazes en Afghanistan mais aucune preuve n'avait jamais été apportée sur l'authenticité de cette mission.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés