Des centaines de voyageurs bloqués en Turquie faute d'avion pour la France

Des centaines de voyageurs en majorité français étaient bloqués en Turquie dimanche, au retour des vacances estivales, à la suite d'un différend entre leur agence de voyage et la compagnie aérienne turque devant les ramener en France.

(afp) Erol Dil, directeur commercial de l'agence de voyage Elégance, basée à Noisy-le-Grand en banlieue parisienne, a dans un premier temps fait état de quelque 700 personnes concernées par un "malentendu" avec Atlas Jet ayant empêché le décollage de quatre avions, un à Istanbul (nord-ouest), un à Antalya (sud) et deux à Izmir (ouest). Des sources consulaires françaises ont établi à 290 le nombre de voyageurs bloqués à Izmir et à 170 ceux retenus à Istnabul, tout en précisant que des Turcs résidant en France figuraient dans ce décompte. Elles ont en revanche démenti l'existence de problèmes à l'aéroport d'Antalya et assuré qu'Elegance avait cessé ses activités depuis plusieurs semaines dans cette station balnéaire. L'aéroport d'Antalya a confirmé qu'aucun touriste n'était resté en attente dans ses locaux. M. Dil n'était pas immédiatement joignable pour commenter ces nouvelles données. Selon Atlas Jet, le "malentendu" évoqué par Elégance serait en fait un défaut de paiement ayant conduit la compagnie aérienne à interrompre ses activités avec l'agence de voyage. "En dépit de nos avertissements par la voie légale, Elégance n'a pas rempli ses obligations contractuelles et a gelé ses paiements", affirme dans un communiqué la compagnie aérienne qui précise avoir arrêté ses vols pour l'agence le 18 août et notifié cette décision aux autorités de l'aviation civile turque et française. M. Dil a assuré avoir rencontré un responsable d'Atlas Jet et avoir avec lui "mis un projet sur pied pour permettre aux passagers de rentrer en France dans les plus brefs délais". Il a précisé que l'attente ne devrait pas durer au-delà de mardi matin et que les voyageurs seraient hébergés à l'hôtel. Par ailleurs, un vol Atlas Jet qui devait quitter l'aéroport de Roissy, au nord de Paris, pour Izmir dimanche à 18H15 avec 180 passagers à son bord a été annulé, a-t-on appris de sources aéroportuaires concordantes. Rassemblés dans un hôtel de Roissy, les 180 passagers attendaient dimanche en fin d'après-midi une attestation d'annulation de l'agence de voyage Elégance qui avait affrété le vol, pour faire annuler leur séjour en Turquie. La compagnie Atlas Jet, fondée en 2001, dispose d'une flotte de 17 avions et dessert une quinzaine de villes turques ainsi qu'une vingtaine d'aéroports internationaux, principalement en Europe.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés