Des dizaines de milliers de manifestants contre une base US en Italie

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont commencé à manifester samedi contre l'élargissement d'une base américaine à Vincenza (nord de l'Italie), sous haute surveillance policière.

(afp) Une responsable du comité d'organisation, Thea Gardellin, a affirmé à l'AFP que les manifestants étaient plus de 100.000. Selon l'agence Ansa, citant des sources policières, ils seraient environ 25.000.

"Non aux bases", "Amérique, non merci", "les bases à la maison", proclamaient les banderolles des manifestants qui agitaient des drapeaux rouges des communistes, arc-en-ciel des pacifistes et verts des écologistes dans une ambiance bon enfant.

Avant que le cortège ne s'ébranle en début d'après-midi, le président du Conseil italien Romano Prodi avait appelé les manifestants à éviter toute violence alors que le ministère de l'Intérieur a exprimé la crainte d'incidents.

Romano Prodi, qui a donné son feu vert en janvier à l'élargissement de la base américaine malgré l'opposition de sa gauche radicale, a assuré que la participation des communistes et des Verts à la manifestation "ne rompait pas la solidarité gouvernementale".

Aucun ministre ou secrétaire d'Etat appartenant à ces partis n'est présent à Vicenza, Romano Prodi les ayant avertis qu'"on ne manifeste pas contre soi-même". Les leaders communistes ont appelé le gouvernement à "écouter le grand peuple de la paix qui fait partie de son électorat", comme l'a déclaré Oliviero Diliberto, secrétaire général du PDCI (parti des communistes italiens), demandant à Romano Prodi de revenir sur sa décision.

Quelque 1.500 policiers et carabiniers ont été mobilisés pour éviter tout incident pendant la marche des protestataires longue d'environ 6 km et surveillée par plusieurs hélicoptères de la police dans cette ville de 100.000 habitants, situé à environ 40 km à l'ouest de Venise.

La base américaine, l'une des sept que compte l'Italie, accueille actuellement 2.750 soldats de la 173e Brigade aéroportée déployée entre Vicenza et l'Allemagne. Le projet d'agrandissement qui en doublera la surface et d'un coût de 500 millions de dollars, permettrait d'y baser les 1.800 militaires de la brigade présents en Allemagne.

photo epa

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés