Google cajole ses employés chinois

Le moteur de recherche américain Google pourrait renvoyer ses employés chinois s'il met à exécution ses menaces de cesser ses opérations en Chine. Mais pour l'instant il les choie en les invitant à des séances du film "Avatar"...

(AFP) - La société a acheté plus de 200 billets et accordé à ses employés une journée libre jeudi pour qu'ils puissent se rendre au cinéma voir la dernière grosse production de Hollywood, selon le Quotidien de la jeunesse de Pékin. Contactés par l'AFP, des employés de Google ont refusé de s'exprimer sur la situation actuelle dans l'entreprise.

Excédée par des attaques informatiques massives "venant de Chine", ciblant des militants des droits de l'homme, le géant de l'internet a menacé mardi de cesser toute opération dans le pays asiatique, l'un des plus grands marchés numériques au monde avec 360 millions d'internautes, mais sous étroite surveillance politique.

Google, qui emploie 700 personnes dans le pays, a lancé son site en chinois en 2006 et occupe 35,6% des parts de marché contre 58,4% au moteur de recherches chinois Baidu.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés