Grèce: la Commission européenne veut un mécanisme d'aide dirigé par l'Europe

D'après Olli Rehn, commissaire européen aux affaires économiques et monétaires, Bruxelles privilégie la piste d'une aide dirigée par l'Europe. Mais le FMI pourrait être "un partenaire" dans ce dossier estime la Commission à la veille du sommet européen qui s'ouvrira ce jeudi à Bruxelles.

(AFP) - La Commission européenne est favorable à un mécanisme d'aide pour la Grèce qui soit clairement "dirigé par l'Europe", même si elle n'écarte pas l'idée d'une intervention du FMI, a indiqué ce mercredi son responsable pour les questions économiques, Olli Rehn.

"La position de la Commission est que nous préférons une facilité (de paiement) de la zone euro pour un problème européen", qui doit être "dirigée par l'Europe", a-t-il déclaré. "Ceci étant dit, nous ne voulons pas entrer dans un débat théologique sur le FMI", a ajouté Rehn, en précisant qu'il voyait le Fonds monétaire international "comme un partenaire", avec lequel l'Union européenne "collabore déjà très bien".

Après plusieurs semaines de différends étalés sur la place publique, les pays de la zone euro semblent se diriger vers un compromis pour aider financièrement la Grèce en crise au côté du FMI, à temps pour un sommet des dirigeants européens prévu jeudi à Bruxelles.

Mais alors que le président français Nicolas Sarkozy et le chef du gouvernement espagnol Jose Luis Zapatero ont demandé mardi une réunion des dirigeants de l'Eurogroupe juste avant le sommet européen, aucune décision n'a encore été prise à ce sujet. Selon une source diplomatique européenne, le président de l'Union européenne Herman Van Rompuy travaillerait à une telle réunion pour éviter que les dirigeants des 27 ne se déchirent sur la question de l'aide à la Grèce pendant le sommet.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés