Israël affirme détenir un membre du Hezbollah qui a enlevé ses deux soldats

L'armée israélienne a affirmé dimanche détenir un membre du commando du Hezbollah qui avait enlevé le 12 juillet deux de ses soldats en territoire israélien, déclenchant l'offensive israélienne au Liban.

(afp) "Nous avons capturé un terroriste du Hezbollah, et après interrogatoire, il s'est avéré qu'il faisait partie du commando qui a enlevé nos deux soldats", a déclaré à l'AFP un porte-parole de l'armée israélienne.

Le porte-parole de l'armée a refusé d'indiqué le lieu et le moment où ce combattant de la milice chiite avait été capturé.

Selon la 10e chaîne de télévision israélienne, l'homme a été pris lors d'une opération d'un commando israélien composé de réservistes, dans le village libanais d'Aïta a-Chaab, près de la frontière avec Israël.

Une source au sein des renseignements israéliens a indiqué qu'une vingtaine de combattants du Hezbollah avaient été capturés depuis le début de la guerre.

Tsahal a indiqué que les unités d'élite israéliennes avaient opéré dix sept raids, dont seuls deux ont été révélés.

Israël a lancé une offensive militaire à grande échelle au Liban suite à un bombardement massif par le Hezbollah contre le nord du pays et l'enlèvement de deux militaires qui patrouillaient dans un véhicule blindé du côté israélien de la frontière internationale avec le Liban.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés