Israël intensifie ses bombardements au Liban

Israël a intensifié mercredi ses bombardements aériens et navals contre plusieurs objectifs dans l'est, le sud et le nord du Liban, faisant dans la matinée au moins 55 civils tués, dont 21 à Srifa (sud) et 11 près de Baalbeck (est).

(afp) Les faits du jour :

- L'aviation israélienne frappe pour la première fois un quartier résidentiel chrétien du centre de Beyrouth.

- Des blindés israéliens franchissent la frontière libano-israélienne en trois points et des accrochages avec des combattants du Hezbollah se déroulent dans le secteur central du Liban sud: deux soldats israéliens tués.

- Le Hezbollah fait état de la mort d'un de ses membres et affirme avoir repoussé deux "tentatives d'incursion israéliennes" au Liban sud, une troisième est en cours.

- 120 roquettes s'abattent sur le nord d'Israël: 3 morts à Nazareth, tir sur Haïfa.

- Le cabinet de sécurité israélien autorise la poursuite des opérations au Liban "sans limite dans le temps". L'état d'urgence en vigueur est prolongé de dix jours en Israël

- Le Hezbollah affirme qu'il peut continuer à bombarder Israël "pendant des mois" et que l'Etat hébreu n'a pas pu couper ses lignes d'approvisionnement.

- A son quatrième jour, l'évacuation des ressortissants étrangers s'accélère mais leur impatience grandit sur le port de Beyrouth.

- Première opération de la marine française pour rapatrier ses ressortissants: 300 personnes à bord de la frégate Jean-de-Vienne à destination de Chypre. Evacuation d'un millier d'Américains par bateau.

- Le président français Jacques Chirac demande l'ouverture de "corridors humanitaires" au Liban.

- Visite à Jérusalem du chef de la diplomatie de l'UE Javier Solana qui appelle à mettre fin au conflit.

- Damas dément les accusations d'Israël sur des camions d'armes à destination du Hezbollah.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés