Israël optimiste sur son entrée dans l'OCDE en 2010

Le secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurria, est en visite en Israël aujourd'hui. Il s'y entretiendra notamment avec le président Shimon Peres.

(AFP) - Le ministre israélien des Finances Youval Steinitz s'est montré confiant aujourd'hui quant aux chances d'Israël d'adhérer à l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) en 2010, alors que le secrétaire général de l'organisation, Angel Gurria, effectue une visite en Israël. "Les choses se présentent bien. La visite du secrétaire général symbolise le fait que 2010 est l'année décisive pour notre intégration. Nos chances paraissent bonnes", a affirmé Steinitz à la radio.

"J'ai rencontré la plupart des ministres des Finances des pays membres et ils se sont engagés à nous soutenir", a ajouté le grand argentier israélien, répondant à une question sur les critiques internationales contre l'opération militaire menée par Israël il y a un an dans la bande de Gaza. Ces critiques pourraient provoquer un report de l'adhésion d'Israël à l'OCDE.

Gurria doit signer mercredi, avec le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman, un accord sur l'immunité diplomatique et les prérogatives dont devrait bénéficier le représentant israélien auprès du siège de l'OCDE à Paris et du représentant de l'organisation en Israël, selon un communiqué des Affaires étrangères. Gurria s'entretiendra aussi avec le président Shimon Peres, le Premier ministre Benjamin Netanyahu, le président de la Knesset (Parlement) Reuven Rivlin et le gouverneur de la Banque d'Israël Stanley Fischer.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés