Israël rejette la trêve humanitaire proposée par l'Onu

Israël a rejeté samedi l'idée d'une trêve des combats de 72 heures au Liban proposée la veille par le coordinateur des affaires humanitaires de l'Onu, Jan Egeland, pour évacuer les blessés et acheminer des vivres et des médicaments dans la zone de conflit.

(afp) "Israël ne peut pas accepter de conclure un cessez-le-feu avec le Hezbollah car cette organisation terroriste profiterait de l'occasion pour rassembler des civils dans les zones de combats afin de les utiliser comme bouclier humain", a affirmé à l'AFP Gideon Meïr, un haut responsable du ministère des Affaires étrangères.

Le coordinateur des affaires humanitaires de l'Onu, Jan Egeland, a appelé vendredi à une trêve de 72 heures entre Israël et le Hezbollah.

M. Egeland a indiqué à la presse qu'il avait fait cette proposition devant le Conseil de sécurité et qu'il allait approcher les autorités israéliennes et le Hezbollah pour obtenir cette trêve

(photo: belga)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés