Israël veut repousser le Hezbollah à 20 km au nord de sa frontière

L'objectif de l'opération menée par Israël au Liban est de repousser les miliciens du Hezbollah à 20 km au nord de la frontière israélienne, a indiqué dimanche le ministre de la Justice, Haïm Ramon.

(belga) 'L'objectif de l'opération est d'aboutir à une situation où il n'y aura plus un membre du Hezbollah armé à 20 km de notre frontière', a affirmé M. Ramon à la radio militaire, sans fournir d'autres détails.

Selon ce proche du Premier ministre Ehud Olmert, 'il n'y a pas actuellement d'opération terrestre massive comparable à l'opération que nous avions lancée en 1982', lorsque l'armée israélienne avait envahi le Liban et atteint Beyrouth.

'Nous voulons déraciner le Hezbollah mais de façon prudente pour éviter des pertes' parmi les soldats israéliens, a également souligné M. Ramon.

Le ministre a prévenu que 'pour Israël il n'y a plus de civils au sud du Liban, car ils sont tous censés être partis à Beyrouth ou Saïda après les appels que nous leur avons lancés à quitter leurs habitations'.

L'armée israélienne a procédé à une série d'incursions terrestres au Liban et affirmé dimanche avoir notamment pris le contrôle de Maroun Al-Ras, un village du sud du Liban après d'intenses combats qui ont coûté la vie à cinq soldats.

(photo belga)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés