Publicité
Publicité

Italie: l'immigration clandestine est désormais un délit

La loi italienne durcissant la lutte contre la criminalité et l'immigration clandestine, qui est désormais passible d'une amende de 5.000 à 10.000 euros, est entrée officiellement en vigueur samedi avec la publication dans le Journal officiel des décrets d'application. La loi, adoptée définitivement par le Parlement italien début juillet, prévoit ainsi que l'entrée ou le séjour illégaux sur le territoire italien deviennent un délit et soient passibles d'une amende de 5.000 à 10.000 euros.