Japon: les réserves de change atteignent un nouveau record en mars

Les réserves de change du Japon ont atteint un nouveau montant record fin mars à 908,96 milliards de dollars, contre 905,5 milliards fin février, a annoncé vendredi le ministère des Finances.La hausse des prix des bons du Trésor américains et l'appréciation de l'euro face au dollar sont les deux principaux facteurs qui expliquent cette nouvelle augmentation, aucune intervention sur le marché des changes n'ayant eu lieu en mars, a précisé le ministère.

(afp) Longtemps les plus élevées du monde, les réserves de change japonaises, en très grande majorité constituées de bons du Trésor américains, sont dépassées depuis février 2006 par celles de la Chine.Les réserves de change sont constituées de titres et dépôts libellés en devises, d'or, de réserves mises à la disposition du Fonds monétaire international (FMI) et de droits de tirage spéciaux (DTS) du FMI.Au 31 mars, es réserves japonaises en devises s'élevaient à 887,98 milliards de dollars (contre 884,03 milliards fin février), dont 762,30 milliards en titres et 125,68 milliards en dépôts bancaires.Les réserves mises à la disposition du FMI se montaient à 1,51 milliard de dollars (inchangées par rapport à février), les DTS à 2,84 milliards (contre 2,82 milliards), et l'or à 16,28 milliards (contre 16,34 milliards).Les autres actifs en dévises totalisaient 347 millions de yens.Le niveau des réserves nippones est observé attentivement, toute intervention japonaise sur le marché des changes étant susceptible d'avoir un impact significatif sur les taux de change et sur les marchés obligataires.La dernière intervention japonaise, pour affaiblir le yen, remonte à mars 2004. Celles pour soutenir la devise nippone sont beaucoup plus rares, la dernière remontant à juin 1998.

Photo belga

Publicité
Publicité

Echo Connect