L'affaire Swift ne relève pas de la compétence de l'UE

Le transfert de données financières européennes aux Etats-Unis à travers la société belge Swift, révélé la semaine dernière, ne relève pas de la compétence européenne, a indiqué lundi la Commission au cours de son briefing quotidien.

(Belga) Faute de législation communautaire à ce sujet, la Commission ne compte pas a priori intervenir dans ce dossier, qu'il appartient aux autorités nationales de traiter, a dit un porte-parole. L'exécutif de l'UE va néanmoins étudier le dossier afin de déterminer s'il convient de modifier ladite législation, et notamment d'amender une proposition pendante relative à la protection des données.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés