L'Allemagne adopte la plus importante réforme de son système fédéral depuis 1949

Le Parlement allemand a définitivement approuvé vendredi la plus importante réforme depuis 1949 de son système fédéral, un projet destiné à donner un second souffle à des institutions longtemps considérées comme modèles, mais qui étaient également sources de blocages.

(afp) Le Bundesrat, chambre haute du Parlement qui représente les Etats fédérés (Länder), a adopté le projet à une majorité des deux tiers, une semaine après son approbation par la chambre basse, le Bundestag.

La réforme, pierre angulaire des projets de la "grande coalition" d'Angela Merkel, institue une nouvelle répartition des pouvoirs entre l'Etat fédéral et les Länder (les Etats fédérés), afin d'accélérer le travail législatif fédéral.

Elle prévoit pour cela de restreindre le pouvoir de la chambre des régions, le Bundesrat: celui-ci n'aura désormais son mot à dire que sur 30% environ des lois fédérales, contre 60% actuellement.

En contrepartie, les Länder se voient octroyer des compétences élargies, notamment en matière d'éducation, d'environnement, de gestion des prisons ou de législation sur les horaires d'ouverture des magasins.

Le texte, dont la nécessité était évoquée depuis plusieurs années, entrera en vigueur dans les semaines à venir, ou au plus tard, pour certains aspects plus complexes à mettre en oeuvre, le 1er janvier 2007.

Le système fédéral allemand, imposé par les Alliés en 1949 pour éloigner le spectre d'une Allemagne centralisatrice et autoritaire, a longtemps été considéré comme un modèle en Europe, mais il était devenu moins efficace au fil des années, et notamment depuis l'élargissement de l'Allemagne, en 1990, à cinq nouveaux Etats régionaux issus de l'ex-RDA.

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés