L'aviation israélienne bombarde la base militaire de Rayak

L'aviation israélienne a bombardé jeudi en fin d'après-midi la base aérienne de l'armée libanaise à Rayack, dans la vallée orientale libanaise de la Békaa, a-t-on appris de source militaire. Israël a imposé jeudi un blocus général sur le Liban dans le cadre de son offensive contre le mouvement chiite libanais Hezbollah responsable de l'enlèvement de deux soldats et sa marine a pénétré dans les eaux territoriales libanaises, a annoncé l'armée israélienne.

(afp) "Cette mesure (le blocus ndlr) a été prise car les ports libanais servent à la circulation de terroristes ainsi qu'au transfert d'armes qui sont ensuite utilisées pour lancer des attaques anti-israéliennes", a précisé à l'AFP une porte-parole de l'armée.

Selon la radio militaire, des navires israéliens patrouillent dans les eaux territoriales libanaises pour imposer ce blocus.

La marine israélienne va empêcher les mouvements de navires à Saïda, Tyr, Beyrouth et Tripoli, les principaux ports libanais.

"De son côté, la radio militaire citant des responsables de l'état-major, a indiqué qu'Israël "impose un blocus aérien, maritime et terrestre au Liban jusqu'à nouvel ordre dans le cadre de ses opérations menées pour récupérer ses deux soldats enlevés par le Hezbollah mercredi".

Selon un officier supérieur, cité par la radio, les aéroports libanais vont être la cible de nouveaux raids israéliens alors que l'aéroport international de Beyrouth a déjà été la cible d'une attaque dans la matinée.

Les dizaines de raids israéliens lancés depuis mercredi ont visé des maisons privées où sont stockés des roquettes à longue portée dont dispose le Hezbollah, a ajouté la radio.

Selon l'armée, une trentaine de combattants du Hezbollah ont été tués lors des attaques israéliennes.

L'armée israélienne a également l'intention de frapper très durement le Hezbollah à Beyrouth où se trouvent le quartier général de cette formation ainsi que les familles de ses dirigeants, notamment dans la banlieue sud de Beyrouth où habite Hassan Nasrallah, son chef.

"Si les attaques du Hezbollah se poursuivent, il y aura aussi des raids dans ce quartier de Beyrouth", a mis en garde un officier cité par la radio.

Israël a mené des raids aériens qui ont fait 28 morts, dont dix enfants, dans le sud du Liban, selon des sources médicales et policières libanaises.

D'autre part, l'aviation israélienne a détruit dans la matinée un lieu de prière et de rassemblement chiite à Budaï, près de Baalbeck, dans l'est du Liban frontalier de la Syrie, a annoncé la police libanaise.

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés