L'économie chinoise toujours plus forte

Un document officiel publié cette semaine en Chine suggère que la quatrième économie mondiale a enregistré au premier semestre une performance encore plus grande que ce qui avait été annoncé, a indiqué la presse chinoise mercredi.

(afp) Selon un document de la Commission nationale de la réforme et du développement, les trois quarts des provinces ont affiché un taux de croissance supérieur à 12% contre 10,9% au niveau national, entre janvier et juin. Les 31 provinces de Chine ont, sans exception, enregistré chacune un taux de plus de 10%, selon ce document cité par plusieurs journaux. En additionnant tous les résultats provinciaux, le total dépasse de 100 milliards de dollars les quelque 1.100 milliards de dollars du PIB, chiffre fourni le mois dernier par le Bureau national des statistiques (BNS). Le document souligne une fois de plus le manque de fiabilité des statistiques chinoises mais aussi la difficulté rencontrée par les autorités centrales pour freiner l'emballement de l'économie dans les régions. Preuve de cette incapacité à enrayer la tendance, les investissements en capital fixe, principal indicateur de surchauffe, ont atteint des records dans certaines provinces au premier semestre. La Commission, principal organe de planification économique, indique que ces investissements ont bondi de plus de 38% dans 12 provinces et de plus de 31% dans 16 autres. Pour le BNS, les investissements en capital fixe avaient augmenté de 29,8% en rythme annuel au niveau national, entre janvier et juin. En écho à l'inquiétude qui semble grandir au sein du gouvernement, le Quotidien du Peuple, organe central du Parti communiste chinois au pouvoir, a publié mercredi un commentaire appelant à "stopper absolument la surchauffe des investissements". Le principal journal officiel chinois rappelle la nécessité de "contrôler l'immobilier" et de "développer une consommation plus robuste".

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés