Publicité
Publicité

L'ex-rebelle Bemba, de la vice-présidence de RDC au mandat d'arrêt

L'ex-rebelle et ex-vice-président de République démocratique du Congo, Jean-Pierre Bemba, est passé vendredi du statut de flamboyant adversaire malheureux de Joseph Kabila à la présidentielle de 2006 à celui de paria, sous le coup d'un mandat d'arrêt pour "haute trahison".Ce colosse de 1,90 m, âgé de 44 ans, est parti s'abriter à l'ambassade d'Afrique du Sud jeudi, alors que sa garde rapprochée affrontait l'armée régulière dans les rues de la capitale.Après sa défaite au second tour de la présidentielle d'octobre, et après des violences post-électorales meurtrières en août et en novembre, il s'était engagé à conduire une "opposition forte et républicaine".