L'Iran accuse les Britanniques d'avoir envahi le consulat de Bassorah (Irak)

Le consul d'Iran à Bassorah, dans le sud de l'Irak, a accusé jeudi les forces britanniques d'avoir brièvement envahi les locaux du consulat au cours d'une fusillade, une information démentie par un porte-parole de l'armée britannique. Les relations entre Londres et Téhéran sont particulièrement tendues depuis la capture vendredi dernier en mer de 15 marins et soldats britanniques. L'Iran assure qu'ils se trouvaient dans les eaux iraniennes, tandis que la Grande-Bretagne assure qu'ils étaient dans les eaux irakiennes.

(afp) "Les soldats britanniques ont bouclé le consulat iranien à Bassorah. Ils ont pénétré dans le bâtiment, ils y sont restés 10 minutes, et une violente fusillade a éclaté", a déclaré à l'AFP Mohammed Reva Nasir, consul d'Iran."Ils se sont retirés à 12H00 (09H00 GMT). Il s'agit d'une provocation. je pense que cela a un rapport avec l'affaire des marins britanniques détenus en Iran", a-t-il ajouté.L'armée britannique a démenti ces accusations, assurant que ses soldats avaient été la cible de tirs à proximité du consulat, mais qu'ils n'avaient pas quitté leurs véhicules.

"Non. Nous n'avons absolument pas envahi le consulat", a affirmé le commandant David Gell, porte-parole de l'armée britannique."Des tirs ont visé l'un des véhicules d'une de nos patrouilles. Nous avons riposté en légitime défense puis la patrouille s'est poursuivie. Je crois que l'attaque a eu lieu dans la rue où se trouve le consulat, mais c'est une pure coïncidence", a-t-il ajouté.

"Aucun soldat n'a été blessé et personne n'est descendu de son véhicule", a souligné le porte-parole.

Publicité
Publicité

Echo Connect