"L'Iran n'a pas la capacité nucléaire"

Robert Gates et Hillary Clinton

Selon le secrétaire américain à la Défense Robert Gates, l'Iran n'a "pas encore" la capacité nucléaire militaire et son programme progresse plus lentement que prévu.

(afp) - L'Iran n'a "pas encore" la capacité nucléaire militaire et son programme progresse plus lentement que prévu, a estimé dimanche le secrétaire américain à la Défense Robert Gates.

"Notre jugement est qu'ils n'ont pas la capacité nucléaire (...) Pas encore", a dit M. Gates dans un entretien à la chaîne NBC.

Téhéran "continue de progresser" en ce sens, mais "cela va plus lentement qu'ils l'imaginaient", a-t-il ajouté.

Les Etats-Unis et d'autres grandes puissances accusent l'Iran de vouloir se doter de l'arme nucléaire sous couvert d'un programme civil, ce dont la République islamique se défend.

La chef de la diplomatie américaine Hillary Clinton, interrogée en même temps que son collègue Robert Gates, a souligné de son côté que la "patience stratégique" des Etats-Unis avait permis d'obtenir un soutien international à des sanctions contre l'Iran.

Après quinze mois d'efforts, "les pays disent finalement : +Je comprends... ce sont eux qui ont fermé la porte, et maintenant nous devons faire quelque chose+".

Washington espère obtenir bientôt l'accord de la Chine, seul membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU encore réticent à des sanctions, pour présenter une résolution.

L'Iran a annoncé vendredi avoir élaboré et testé des centrifugeuses de troisième génération capables de produire six fois plus d'uranium enrichi que celles actuellement installées dans son usine d'enrichissement de Natanz.

Washington accueille lundi et mardi un sommet sur la sécurité nucléaire.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés