La Bundesbank revoit en hausse sa prévision de croissance pour l'Allemagne

La Banque centrale allemande a revu en hausse sa prévision de croissance pour l'Allemagne et table à présent sur une progression d'au moins 2% du Produit intérieur brut (PIB) cette année, indique lundi son président, Axel Weber, dans une interview au quotidien Bild.

(afp) "La croissance économique a déjà commencé l'an dernier et va se poursuivre avec dynamisme", estime M. Weber. "Il est possible que nous ayons cette année un taux de croissance avec le chiffre deux avant la virgule", poursuit-il. La Bundesbank revoit ainsi en nette hausse sa prévision de croissance du PIB, puisqu'elle tablait auparavant sur une augmentation d'environ 1,5% cette année. Du côté du gouvernement, la prévision annuelle de croissance est toujours de 1,6%, mais le ministre des Finances Peer Steinbrück a déjà estimé en juin qu'elle serait dépassée. Certains économistes tablent sur 2%, du jamais-vu depuis 2000 et le boom des nouvelles technologies, un optimisme soutenu par la publication la semaine dernière d'un PIB au deuxième trimestre en hausse de 0,9% comparé au premier. "Mais nous ne devrions pas être trop optimistes. Des risques existent toujours", avertit toutefois le patron de la Buba, avec en ligne de mire de nouvelles augmentations des prix du pétrole toujours possibles, des taux de change défavorables aux exportations allemandes, mais aussi le relèvement prévu par le gouvernement de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 16% à 19% l'an prochain. "L'augmentation des impôts va donner un coup d'amortisseur à la reprise" et "le pouvoir de consommation des ménages va encore être réduit", selon M. Weber, qui appelle une nouvelle fois le gouvernement à faire des économies. Cette embellie de l'économie allemande a déjà commencé à se faire sentir sur le marché du travail, estime encore M. Weber. "Les chiffres du chômage ont nettement reculé", relève-t-il. Pour autant, "le nombre de chômeurs ne va vraisemblablement pas tomber sous les 4 millions cette année et l'an prochain." En juillet, le nombre de chômeurs s'est élevé à 4,386 millions. La Bundesbank doit publier son bulletin mensuel ce lundi.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés