Publicité
Publicité

La "légende Carlos Ghosn" écornée au Japon

Nissan a annoncé jeudi la première baisse de son bénéfice net depuis l'arrivée de M. Ghosn en 1999, et a perdu sa place de deuxième constructeur japonais au profit de son concurrent Honda.