La "prudence" était justifiée face à la grippe H1N1

Margaret Chan

La "prudence" était justifiée face au nouveau virus H1N1, selon Mme Margaret Chan, la directrice générale de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), pour qui il est encore trop tôt pour "crier victoire" dans la lutte contre la 1ère pandémie du XXIème siècle.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés