La Serbie prépare "un plan d'action" pour l'arrestation de Mladic

La Serbie prépare "un plan d'action", qui pourrait prévoir une assistance étrangère, en vue de l'arrestation de Ratko Mladic, l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie recherché par la justice internationale, a annoncé dimanche un ministre serbe.

(AFP) "Nous devons tenter de résoudre ce problème avec l'Union européenne et les Etats-Unis", a déclaré le ministre erbe des Finances, Mladjan Dinkic, cité par l'agence de presse Beta. Une fois adopté, le "plan d'action" sera présenté à Bruxelles par le Premier ministre serbe Vojislav Kostunica à la mi-juillet, a indiqué M. Dinkic. "Toutes les forces de sécurité en Serbie, les unités militaires et policières doivent travailler ensemble pour localiser" Ratko Mladic, a déclaré le ministre. "La logistique que pourraient nous offrir des services étrangers est très importante pour localiser Mladic", a déclaré un conseiller du président serbe Boris Tadic, Jovan Simic. "Indirectement, cela sera aussi une manière de montrer que nous faisons tout pour trouver Mladic", a-t-il dit. Le ministre serbe des Affaires étrangères, Vuk Draskovic, a déclaré cette semaine que Belgrade souhaitait que des agents des services de renseignement allemands contribuent à la recherche des personnes inculpées de crimes de guerre. Le général Mladic, comme l'ancien chef politique des Serbes de Bosnie Radovan Karadzic, est inculpé par le Tribunal pénal international (TPI) de génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre commis pendant le conflit en Bosnie-Herzégovine (1992-1995). Karadzic et Mladic sont en fuite depuis la fin de la guerre. La Serbie a longtemps affirmé ignorer où se trouvait Mladic, mais a reconnu ultérieurement qu'il était sous la protection de l'armée jusqu'à la mi-2002 et avait touché une retraite de Belgrade jusqu'à décembre dernier.

(Photo: Belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés