La visite de Rice ce dimanche à Beyrouth annulée

Le Premier ministre libanais Fouad Siniora a exclu dimanche toute négociation après le bombardement de Cana sans un cessez-le-feu immédiat et inconditionnel, et une source gouvernementale a indiqué que la visite au Liban de la secrétaire d'Etat américaine n'était "plus d'actualité".

(afp) "Il n'y a pas de place pour des dicussions en cette triste journée", a déclaré le Premier ministre à la télévision, en demandant "une enquête internationale". Les corps de 51 personnes, dont 22 enfants, ont été dégagés des décombres de Cana.

"Le Liban réclame un cessez-le-feu immédiat et inconditionnel avant toute chose", a exigé M. Siniora après avoir rencontré le président du parlement Nabih Berri.

Une source gouvernementale a d'autre part indiqué à l'AFP que la visite de Mme Rice, actuellement en Israël, n'était "plus d'actualité".

A la demande du président américain, Mme Rice est revenue dans la région pour discuter "avec les dirigeants israéliens et libanais", selon les termes de George W. Bush.

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés