Publicité

Le Brésil peut remplacer 10% de l'essence mondiale par l'éthanol en 20 ans

Le Brésil a les moyens de remplacer d'ici à vingt ans 10% de la consommation mondiale d'essence en multipliant par quinze sa production d'éthanol de canne à sucre, selon un spécialiste brésilien.

(afp) Un projet prévoit de porter les exportations d'éthanol brésilien à 200 milliards de litres d'ici à 20 ans, alors que le Brésil en produit 17 milliards actuellement dont quelque 3 milliards sont exportés, a indiqué aux journalistes Rogerio Cesar Cerqueira Leite, professeur à l'université Unicamp de Campinas (Etat de Sao Paulo) aux journalistes.

M. Cerqueira Leite a présenté vendredi devant la Fédération patronale de l'Etat de Sao Paulo (FIESP) ce projet, élaboré en liaison avec le gouvernement brésilien et le groupe pétrolier Petrobras.

"On peut le faire en occupant une petite partie des terres disponibles au Brésil, abstraction faite de la forêt vierge, des zones protégées", a-t-il assuré. "Le Brésil a une énorme quantité de terres disponibles, nous n'avons pas besoin de pénétrer en Amazonie ni d'entrer en compétition avec l'agriculture alimentaire", a souligné l'universitaire.

La culture de la canne à sucre occuperait moins de 30 millions d'hectares contre 5,6 millions actuellement. Par comparaison, le soja occupe 20 millions d'hectares et l'élevage 200 millions.

Les investissements nécessaires s'éleveraient à 20 milliards de reals par an (un peu plus de 10 milliards de dollars) pendant les quatre à cinq premières années. "Sur les sept à huit dernières années, le retour (sur investissements) couvre les investissements", a indiqué M. Cerqueira Leite.

Photo Belga

(c) Tijd Nieuwslijn (tel: +32 2 4231767; fax: 32 2 4231610)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés