Le cessez-le-feu est respecté au Sud-Liban

Un cessez-le-feu conclu sous l'égide de l'Onu pour mettre un terme à la guerre entre Israël et le Hezbollah libanais est entré en vigueur lundi matin au Sud-Liban, où le silence a remplacé le bruit des armes, a-t-on affirmé de source libanaise.

(afp) Cette trêve, que les diplomates qualifient de fragile, est la première étape d'un processus de sortie de crise élaboré aux Nations unies et qui prévoit, plus tard, le déploiement d'une force internationale dans la zone. "Nous entrons dans la phase de cessez-le-feu", a lancé un haut responsable de l'armée israélienne pour demander à ses troupes de ne plus faire usage de leurs armes, selon la chaîne israélienne Channel 2. "Nous espérons que le cessez-le-feu tiendra. Nous vous demandons de rester vigilants car le Hezbollah pourrait le rompre et parce que nous devons nous tenir prêts à aider nos forces à l'intérieur du Liban qui pourraient avoir besoin de notre soutien". Israël a réalisé de nouvelles frappes aériennes moins d'un quart d'heure avant l'entrée en vigueur officielle du cessez-le-feu, à 08h00 (05h00 GMT). De source médicale, on a notamment indiqué que sept civils qui circulaient à bord d'une camionnette près de Baalbek, dans l'est du Liban, ont péri dans une frappe réalisée quelques minutes seulement avant la trêve.

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés