Publicité
Publicité

Le conflit s'envenime chez Deutsche Telekom

Le géant des télécommunications Deutsche Telekom a proposé mardi de baisser de 12% en trente mois les salaires de 50.000 salariés, en échange d'une garantie d'emploi jusqu'à fin 2010, mais cette proposition a été rejetée catégoriquement par le syndicat des services Verdi.