Le conseil d'administration d'Endesa recommande l'offre d'EON

Le conseil d'administration de l'électricien espagnol Endesa a recommandé lundi aux actionnaires du groupe d'adhérer à l'offre publique d'achat du groupe allemand EON à 40 euros par action, valorisant le premier électricien espagnol à 42,35 milliards d'euros.

(afp) La proposition "reflète de manière adéquate la valeur de la compagnie" et "EON a manifesté son intention de maintenir le projet industriel d'Endesa", selon le communiqué du groupe transmis à l'autorité des marchés financiers espagnols (CNMV).

Jusqu'ici, le conseil d'administration du groupe avait jugé favorablement l'offre allemande, lorsqu'elle était à 38,75 euros par action, sans l'avoir recommandé formellement jusqu'à ce lundi.

Tous les membres du conseil d'administration ont recommandé l'offre, donc, y compris le président de la caisse d'épargne Caja Madrid, Miguel Blesa, même si la caisse d'épargne "n'a pas encore adopté de position", mais elle "sera en condition de communiquer" sa décision après son conseil d'administration.

Caja Madrid détient 9,99% d'Endesa. Son conseil d'administration devait se réunir lundi soir.

Lundi matin, le groupe allemand EON a annoncé qu'il relevait le prix de son offre de 38,75 euros par action à 40 euros par action, pour faire face à la menace d'une OPA concurrente des deux premiers actionnaires d'Endesa, Acciona et Enel.

Ces deux groupes, qui contrôlent à eux deux 46% d'Endesa ont annoncé lundi qu'ils lancerait une OPA à au moins 41 euros par action si EON ne réunit pas la majorité du capital d'Endesa.

La CNMV a décidé vendredi de bloquer toute OPA d'Acciona et Enel sur Endesa jusqu'au mois d'octobre, soit 6 mois après la clôture de l'OPA d'EON, qui doit s'achever le 3 avril.

Publicité
Publicité

Echo Connect