Le FBI aurait déjoué un complot terroriste à New York

La police fédérale américaine (FBI) a annoncé vendredi avoir déjoué un complot terroriste visant le réseau de transports de la ville de New York et de l'Etat voisin du New Jersey, confirmant ainsi des informations de presse. "Nous avons démantelé un réseau terroriste qui planifiait un attentat contre le réseau de transports de la région de New York-New Jersey", a annoncé le FBI dans un communiqué.

(afp) "L'arrestation d'un suspect-clé par les autorités libanaises a été primordiale dans cette enquête ", a ajouté le FBI.

"Il y a et il y a eu certainement des complots sérieux (fomentés) contre le réseau de transports de la ville de New York", a dit Pete King, président de la commission pour la Sécurité intérieure à la Chambre des représentants, interrogé vendredi sur la chaîne CNN.

"Des enquêtes sont actuellement en cours. Je sais que l'arrestation à Beyrouth a été très significative mais il aurait été préférable que cela ne soit pas rapporté", a ajouté Pete King.

Le quotidien rapporte que les "terroristes comptaient également s'attaquer à des stations de métro et d'autres tunnels" de New York.

Le New York Daily News a indiqué que les terroristes présumés comptaient faire sauter de très importantes quantités d'explosifs dans le tunnel Holland afin de le détruire et ainsi faire disparaître sous les eaux les rues de Wall Street. Pour ce faire, les enquêteurs estiment que les conspirateurs auraient prévu d'utiliser des véhicules remplis d'explosifs.

Le FBI aurait découvert ce complot en surveillant des forums de discussions sur l'internet où les terroristes présumés ont évoqué les moyens de frapper l'économie américaine plutôt que de provoquer un massacre de grande ampleur, selon une source du journal.

Citant une source au sein des services de contre-espionnage américains, le quotidien affirme que ce complot présumé était fomenté en liaison avec des Jordaniens proches d'Abou Moussab al-Zarqaoui, ancien chef d'Al-Qaïda en Irak, tué le 7 juin lors d'un raid aérien.

A la demande de responsables américains, les autorités à Beyrouth ont arrêté un des conspirateurs présumés, identifié comme Amir Andalousli, ces derniers mois", indique le journal ajoutant que d'autres arrestations de suspects étaient en cours.

Toujours selon la source du Daily News au sein des services de contre-espionnage américains, les conspirateurs sont recherchés "partout dans le monde" par les enquêteurs américains qui ont pu "prendre part à l'interrogatoire d'Andalousli".

Le tabloïd new-yorkais précise que le gouvernement libanais devait publier une déclaration relative à l'arrestation d'Andalousli mais les autorités américaines lui auraient demandé de surseoir à ce projet afin de ne pas troubler "l'opération en cours".

Selon M. King, des enquêteurs fédéraux et ceux de la ville de New York travaillent depuis neuf ou dix mois sur cette affairre, révélée par le tabloïd alors que les Britanniques ont rendu hommage vendredi aux victimes des quatre attentats du 7 juillet 2005 à Londres qui ont fait 52 morts et plus de 700 blessés.

Beyrouth confirme l'arrestation d'un Libanais

Un ministre libanais a confirmé vendredi l'arrestation d'un Libanais, suite à des informations d'un journal américain faisant état d'un attentat déjoué contre des tunnels et le métro de New York et de l'interpellation à Beyrouth de l'un des organisateurs.

Le ministre de l'Intérieur par intérim Ahmad Fatfat a déclaré à la presse qu'un Libanais était "en état d'arrestation".

Il a précisé que l'homme, "arrêté il y a six semaines", devait être "déféré à la justice".

Il a indiqué que le Libanais était "soupçonné d'être à la tête d'un réseau travaillant sur internet", sans donner plus de détails.

Sous couvert de l'anonymat, une source diplomatique à Beyrouth a indiqué à l'AFP que l'homme se nommait Assem Hammoud. Le nom d'Amir Andalousi, avancé par le tabloïd New York Daily News publié vendredi, serait son nom d'emprunt au sein de l'organisation.

Selon le tabloïd, la police fédérale américaine (FBI) a déjoué un attentat contre des tunnels et le métro de New York planifié par des terroristes islamistes dont l'un d'eux a été arrêté à Beyrouth.

A la demande de responsables américains, les autorités libanaises ont arrêté un des conspirateurs présumés, identifié comme Amir Andalousi, ces derniers mois", précise le journal ajoutant que d'autres arrestations de suspects étaient en cours.

(Photo: Belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés