Le Japon s'opposera à tout embargo pétrolier contre l'Iran

Le Japon, plus gros acheteur au monde de pétrole iranien, s'opposera aux sanctions que pourrait prendre le Conseil de sécurité de l'Onu contre Téhéran si celles-ci s'attaquent aux exportations pétrolières, affirme lundi le quotidien nippon Yomiuri Shimbun.

(afp) Selon ce journal proche du gouvernement de droite de Junichiro Koizumi, Tokyo souhaite que la communauté internationale adopte, avant même de discuter d'éventuelles sanctions contre l'Iran, le principe selon lequel aucune mesure ne sera prise contre le secteur énergétique du pays. Le Japon, la deuxième économie mondiale qui dépend presque exclusivement du pétrole du Moyen-Orient, craint de perdre son troisième fournisseur de brut. L'Iran vend au Japon environ un quart de sa production de pétrole, qui représentent environ 14% de la consommation totale de l'Archipel.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés