Le Japonais Yukiya Amano prend ses fonctions de directeur général de l'AIEA

©AFP

Le diplomate japonais Yukiya Amano a officiellement pris ses fonctions de directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) mardi matin à Vienne et a évoqué "un grand nombre de sujets difficiles et de défis" qui l'attendent. Yukiya Amano, qui a été ambassadeur du Japon auprès de l'AIEA d'août 2005 à son élection au poste de directeur général en juillet dernier, succède à l'Egyptien Mohamed ElBaradei dont le dernier mandat, après 12 ans à la tête de l'agence, s'est terminé lundi.

(afp) - Le diplomate japonais Yukiya Amano a officiellement pris ses fonctions de directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) mardi matin à Vienne et a évoqué "un grand nombre de sujets difficiles et de défis" qui l'attendent.

"C'est mon premier jour au poste de directeur général de l'AIEA, et comme vous pouvez le constater il pleut", a dit M. Amano, 62 ans, à des journalistes en arrivant au siège de l'agence.

"Mais la situation entourant l'agence est plutôt mouvementée en ce moment. Nous avons un grand nombre de sujets difficiles et de défis, mais je tâcherai de faire de mon mieux", a-t-il ajouté.

La semaine dernière, le conseil des 35 gouverneurs représentant les 150 Etats membres de l'agence a voté une résolution condamnant l'Iran sur sa façon de gérer son dossier nucléaire controversé. L'agence onusienne enquête depuis sept ans déjà sur ce programme iranien sans être en mesure d'en prouver la véritable nature, purement civil comme l'affirme le régime islamique ou cachant des visées militaires comme le soupçonnent les grandes puissances occidentales.

Téhéran s'est plaint d'être "harcelé" et a annoncé que l'Iran allait réduire sa coopération avec l'AIEA au strict minimum.
"Je souhaiterais m'occuper des dossiers mondiaux et cela inclut la non-prolifération des armes nucléaires, l'augmentation de la sécurité nucléaire, trouver une réponse aux besoins énergétiques, offrir une bonne assurance médicale et bien gérer l'eau entre autres", a indiqué M. Amano.

"J'essaie d'exercer ma fonction de directeur général en étant impartial, digne de confiance et professionnel. Et je souhaiterais avoir votre soutien pour cela", a-t-il souligné.

Yukiya Amano, qui a été ambassadeur du Japon auprès de l'AIEA d'août 2005 à son élection au poste de directeur général en juillet dernier, succède à l'Egyptien Mohamed ElBaradei dont le dernier mandat, après 12 ans à la tête de l'agence, s'est terminé lundi.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés