Le nom de Tony Blair évoqué pour présider la Banque mondiale (Stiglitz)

Le nom de Tony Blair est évoqué pour la présidence de la tête de la Banque mondiale, a déclaré vendredi l'économiste Joseph Stiglitz, un ancien responsable de l'institution.

(londres) Tony Blair, qui a annoncé son départ de Downing Street pour le 27 juin, "est l'une des personnes qui est clairement évoquée", a déclaré le prix Nobel sur la radio BBC5.Un porte-parole de M. Blair a qualifié les rumeurs qui courent depuis quelques jours sur la désignation de M. Blair à la tête de la banque de "spéculations" mais n'a rien exclu formellement."Il y a beaucoup de spéculations folles, et qui sont dans l'ensemble fausses, et il ne serait pas sage pour nous de les commenter", a-t-il dit.Traditionnellement, la présidence de la Banque mondiale est octroyée à un Américain, tandis que celle du Fonds monétaire international (FMI) est réservée à un Européen.L'économiste, qui a été précédemment vice-président et économiste en chef de la Banque mondiale, a indiqué que sa préférence personnelle allait plutôt à "quelqu'un avec une vrai expérience du développement"."Mais M. Blair a clairement été un leader politique qui a le type de relations dont on a besoin, ce qui serait utile pour le chef de l'institution", a-t-il reconnu.Selon les médias britanniques, après avoir quitté ses fonctions de Premier ministre, Tony Blair pourrait se consacrer à la paix au Moyen-Orient ou au dialogue entre les religions.Il pourrait aussi, selon la presse, se lancer dans le circuit très lucratif des discours et conférences internationales, à l'instar de Bill Clinton ou Colin Powell.La Banque mondiale est une organisation internationale spécialisée dans l'aide au développement.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés