Le "Pape du nucléaire" passe la main

©AFP

Mohamed ElBaradei, autoproclamé "Pape du nucléaire", tire sa révérence lundi après douze années à la tête de l'AIEA, dont il a accru le rôle politique, mais sans arriver à des percées sur les dossiers qui ont sorti de son anonymat cette organisation onusienne à l'origine aux compétences purement techniques.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés